21 octobre 2011

Observation par Jim C.

Observer. Figer le temps et l’espace sur une simple feuille de papier. Ciseler les alentours le regard alerte, chercher à magnifier le commun qui nous encercle. Flirter avec la finesse des tissus que portent nos voisins de table et humer l’air à la recherche d’un parfum qui provoquerait en nous l’irrépressible envie d’écrire. Observer, simplement. Sans un geste, sans une parole, juste les yeux rêveurs à l’idée de dénicher l’inspiration qui se terre sous la crasse des vitres abandonnées au temps qui passe. Sentir son cœur s’accélérer.... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2011

Observation par Lucie P.

Une consigne, quelques sons émis dans une salle de cours et mon esprit vagabond. Je songe, j'imagine, j'illustre un moment qui n'existe pas encore. Le présent est ailleurs, dans une petite salle de cours, un amphi plus précisément, qui ne ressemble en rien à un amphithéâtre. Une petite extrade pouvant se référer à une scène faisant à peine 1m 50 de profondeur, sur lequel se tiennent un bureau et une chaise, le décor indispensable pour le rôle que joue celui qui tente de nous tenir conscient, présent, attentif, quand l'automne se fait... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Observation par Sébastien T.

Fait-il chaud, fait-il froid ? Notre réunion respire la demi-saison. Une froidure matinale qui ne pique pas encore, une chaleur au zénith qui n’étouffe plus nos pores. Les vêtements de ceux qui me côtoient trahissent cette incertitude thermique : un simple T-shirt ici, une veste là-bas, un pull de ce côté. A gauche, une chemise à maille fine. Une autre à maille épaisse. A droite, des espadrilles. Là, des chaussures montantes. L’automne revient, mais n’est pas tout à fait là. Entre le plus et le moins, la variation... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Observation par Kassandra

La petite salle était toute baignée d'un étrange clair-obscur. Il n'y avait nulle lumière au plafond; nul rayon de soleil : juste une timide lueur qui filtrait par les carreaux sales des grandes fenêtres. Les murs, le tableau, les chaises, tout me semblait si gris qu'aucune couleur vive ne voulait percer mon oeil de sa douceur. Le haut jaune aux fibres cotonneuses de ma voisine, juste sous mon nez, devenait terne et d'une couleur pataude sous cette ambiance blafarde. A l'image de la pièce, mon pull noir d'ordinaire si confortable... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Observation par Philippine R.

L’air est délicatement frais, juste ce qu’il faut pour ressentir le doux frisson d’une journée d’automne ensoleillée. Une salle de classe aux murs un peu décrépis, des traces d’affiches décollées, d’humidité, de poussière mal effacée. Tout est calme et seule la voix de l’intervenant rompt le silence. Les mots coulent, limpides, mais glissent sur mon esprit, ne s’arrêtent pas, ne réussissent pas à s’accrocher. Il faut être là, présent au monde qui m’entoure mais je n’y arrive plus. Tout dans cet endroit, de la cour à arcades par... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Observation par Pierre-Alain V.

Segalen. Un de ces mots qui vous restent dans la bouche. Un de ces mots qui, encore frais sur notre langue, se paient le luxe de ressembler à d’autres mots familiers comme « Sega®-laine » ou encore « ces galets », n’assumant manifestement pas la place sur le strapontin qu’on leur propose. Segalen a plusieurs visages. D’abord un visage de vieilles pierres chargées de souvenirs sur lesquelles des profils et des noms taillés en bas-relief. A croire que les noms portaient des gens trop vaniteux pour se contenter d’une... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2011

Observation par Léa R.

Voici donc un retour à cette sensation tant appréciée. Dans la salle, du silence ; mais pas tout à fait. La pièce est emplie de ce doux murmure produit par le frottement des crayons et des stylos sur les feuilles de papier. Une légère tension est palpable, comme si chacun se délectait enfin de cette occasion en or pour lâcher les mots qui traversent sans cesse les esprits préoccupés.Quand on se risque à lever les yeux de sa feuille, quel spectacle étrange ! Alors que cet exercice nous donne l’ordre d’observer, tous ou... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Observation par Juliette P.

A propos d'un stylo...On fait apparaître la mine en appuyant en haut du stylo, puis la mine se rétracte quand on appuie sur une sorte de bouton sur le côté, ce qui fait du même coup réapparaître l'excroissance en haut du stylo, et ainsi de suite. Cette « excroissance » est cylindrique et transparente. Avec ce petit bout de cylindre, je peux tordre les lignes de ma feuille. Je peux faire d'une ligne droite, une ligne courbe, et d'une ligne parallèle, une perpendiculaire. A travers cette loupe déformante, je peux rendre mon... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Observation par Karoliina V.

La salle n'est pas aussi glorieuse que le faisait attendre le cours, et encore davantage le hall d'entrée. Le hall, lui, comme une bibliothèque royale en guise de mine de diamants, mais la dégradation commençait résolument avec le cours. Cette dégradation n'était pas tout de suite apparante à l'âme éblouie. C'était le sol qui dénonçait le lieu. Les pierres ne brillaient pas suffisamment. La salle, elle, comme n'importe quelle autre. Les chaises et les tables semblent plus neuves qu'à l'IEP - étrange, puisque le bâtiment est sans doute... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2011

Consigne pour le texte de création " légendes photographiques " > Légendes des photographies primées dans le cadre du concours ouvert aux étudiant(e)s de Sciences-Po Bordeaux. Les images sont visibles sur cette page Internet :http://picasaweb.google.com/Pixelperspicace/LeConcoursPhotos#> Textes à livrer : une légende courte (maximum 140 caractères, soit la longueur d’un billet de Twitter) pour au moins cinq clichés de la sélection proposée. Date de livraison  : au plus tard le 1er  février 2011. ... [Lire la suite]
Posté par cassiel à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]