Atelier d’écriture (2e version)

« un écrivain de métier, nouveau venu à Bordeaux, est chargé d’animer un atelier d’écriture auprès des étudiant(e)s de l’Institut des Sciences Politiques »

600 mots, style articles de journaux


Mardi 12 août, Sud-Ouest, Petites annonces


I.E.P de Bx cherche H/F écrivain pro. pr création/animation d’un atelier écriture pr public étudiant. Rémunération 1176€/mois brut, négoc. possible. Rep svp urgent. Ecr S/REF 33B4478


Mercredi 05 septembre, Sud-Ouest, Brèves

Charles Ticheron, prix Goncourt 2007, a accepté de rejoindre l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux pour animer un atelier d’écriture. « C’est un honneur et une joie d’accueillir une telle personnalité au sein de l’Institut (…) cette arrivée témoigne de  notre attractivité. » a déclaré Vincent Hoffman Martinot, le directeur de l’établissement. Une décision qui fait suite à la rupture de contrat entre l’écrivain et sa maison d’édition.

Lundi 23 février, Sud-Ouest, Faits Divers

Accident tragique !

Une jeune fille de 18 ans est tombée dans les eaux glacées du marais de Labarde, dans la région de Cussac-Fort-Médoc, dimanche soir vers 18h. La jeune étudiante de Sciences Po, en excursion pour le week-end avec son atelier d’écriture, a été transportée par les urgences au Centre Hospitalier Saint Nicolas de Blaye, avant d’être héliportée dans la nuit jusqu’au CHU de Bordeaux afin de recevoir des soins intensifs.
Selon la police, la jeune Magalie semblerait être restée plusieurs heures dans l’eau avant d’avoir été retrouvée, inconsciente et en état d’hypothermie, par une de ses camarades. « Je ne comprends pas, tout se passait très bien, on ne l’a pas vu s’éloigner du groupe et on ne s’est aperçu de son absence qu’au moment de partir. C’était une fille assez discrète » témoigne Camille, une de ses amies. Toujours dans le coma, sa situation s’est stabilisée pendant la nuit, mais les docteurs restent inquiets sur ses chances de survie.
Charles Ticheron, animateur de l’atelier, s’est déclaré « trop horrifié » pour commenter l’événement.


Jeudi 26 février, Sud-Ouest, Faits Divers


« Un état de grande détresse »

Alors que l’Institut d’Etudes Politique de Bordeaux se mobilise toute cette semaine pour soutenir Magalie Quermet, toujours en état critique à l’Hôpital Saint-André, de nouveaux éléments ont été apportés à l’enquête. Les policiers qui, jusqu’alors, avaient privilégié l’hypothèse de l’accident, se tournent maintenant vers une possible tentative de suicide. Une lettre a été découverte dans l’appartement de la jeune fille, indiquant sa volonté de mettre fin à ses jours.
Selon Charles Ticheron, Magalie était « une fille toujours souriante et dynamique, c’est un acte incompréhensible. Mais la jeunesse est à la raison ce que la fleur est au fruit; l’incertitude du devenir. »


Mercredi 9 mars, Sud-Ouest, Une

Charles Ticheron, interrogé par la police pour viol et tentative de meurtre

Charles Ticheron, prix Goncourt 2007, a été interpellé par la police hier soir vers 1h du matin à son domicile. Il est actuellement entendu par les enquêteurs après avoir été mis en examen pour viol et tentative de meurtre sur Magalie Quermet, une étudiante de 18 ans, retrouvée inconsciente et à moitié noyée deux semaines auparavant. Les policiers, qui avaient tout d’abord cru à l’accident, puis à une tentative de suicide, se tournent maintenant vers la piste criminelle. Cette arrestation fait suite à la découverte de blessures sur le corps de la victime, incompatibles avec une éventuelle chute. Après des analyses plus poussées, les médecins ont découvert des traces de sperme correspondant à celui de l’écrivain. La jeune fille, dont la santé s’améliore désormais rapidement, pourra, à son réveil, identifier… >>> lire la suite page 4

Semaine du 11 mars (étiquettes pêle-mêle)

… Un prix Goncourt confesse les…
… Charles Ticheron avoue, après deux nuits de garde à vue, avoir violé à de multiples reprises la jeune Mélanie Quermet (Le Figaro)…
… alors pris de panique, il l’aurait frappé à de nombreuses reprises avant de jeter son corps inconscient dans l’eau du (Le Parisien)…
… elle aurait menacé l’écrivain de se rendre à la police lors de cette excursion (La Croix)…

… « il faut admirer l’œuvre pas l’écrivain » (Le Monde)…

… des viols qui se sont étalés sur une période de 6 mois (Le Journal du Dimanche)…
… ne semble pas reconnaitre la gravité de ses actes (Libération)…
… la jeune fille était entrée dans une grande dépression (Le Figaro)…
… cellule de soutien psychologique a été mise (Le Parisien)…
… Monstres et poètes : Ticheron, Céline, Cantat, Polanski… le talent excuse-t-il tout ? (Dossier Libération)…
… « consentante » selon l’écrivain (La Croix)…
… et c’est une évidence nous ne pouvons pas confier nos enfants à n’importe qui » a déclaré Luc Chatel, Ministre de l’Education (Le Monde)…
… le député UMP de Moselle, Denis Jacquat, a fait une proposition de loi visant « à faire une évaluation psychologique des enseignants afin de détecter avant l’embauche les signes de comportement violent ou (Le Figaro)…
… les syndicats se mobilisent contre cette loi qui vise selon eux à limiter encore davantage le nombre d’enseignants (Le Parisien)…
… le Conseil Constitutionnel ne laissera pas ça passer affirme l’opposition (Libération)…

Samedi 11 avril, Sud-Ouest, Avis d’obsèques 

Murielle et Denis, ses parents
Fabien, son frère
ses grands-parents, sa famille et ses amis,
ont la douleur de vous faire part du décès de

Magalie Quermet

Survenu à l’âge de 18 ans.
Ses obsèques religieuses seront célébrées ce dimanche 12 avril 2010, à 14h30, en l’église Saint-Eloi à Andernos suivi de l’inhumation au cimetière de Cartelègue à 16h30.

Commentaire du texte " Atelier d'écriture " (version 1) de Pierre S. , par l'animateur de l'atelier
(publié avec l'assentiment de Pierre S.)

" Ton récit est d'une belle efficacité et l'on suit sans peine la progression de l'histoire, d'article en article, jusqu'à son tragique dénouement. Je pense que tu aurais pu introduire davantage de citations et de témoignages directs, qui donnent vie à l'ensemble, et colorent mieux les personnages. Petite interrogation aussi sur la vraisemblance. Comment l'auteur aurait-il pu perpétrer un viol, alors qu'il accompagnait le groupe en sortie ? N'aurait-il pas cherché plutôt à attirer la jeune femme chez lui, ou en ville, sous prétexte par exemple de commenter l'un des textes qu'elle aurait livrés ? Enfin, je me demande si, plutôt que le faire-part de décès, assez terne, tu n'aurais pas dû finir par un nouvel article relatif à l'écrivain (condamné pour homicide volontaire / s'étant évadé lors de sa garde à vue / dont la véritable identité, celle d'un ancien délinquant sexuel, aurait été révélée / etc.).
Mais ce sont des remarques de surface. "

stylo_plume